et si l’inconscient

était un point d’exclamation

et la conscience

un point d’interrogation?

 

 

Mathias Mangin
Mathias Mangin

Mon histoire avec la psychanalyse trouve son origine dans une angoisse qui aurait pu me conduire au suicide et que j’ai pu surmonter grâce au travail analytique. J’avais dix-huit ans alors, et le nom de mon psychanalyste était Isaias Melsohn, membre de la Société Brésilienne de Psychanalyse. C’est avec lui que j’ai fait une bonne partie de ce chemin alors que j’étais étudiante en Médecine. Ensuite, je suis allée voir Jacques Lacan à Paris et il a été mon analyste pendant cinq ans (1973-78). Au cours de cette période, Magno Machado Dias et moi avons fondé le Collège Freudien de Rio de Janeiro, qui a eu une importance capitale dans la diffusion de la Psychanalyse au Brésil. En 1985, nous avons réuni plus de mille personnes dans un Congrès parrainé par Gilberto Freyre.

Mon travail dans le champ de la psychanalyse a été d’abord et avant tout clinique, et la définition d’analyste praticien est sans doute celle qui me convient le mieux. J’ai peu enseigné cette discipline et n’ai écrit que quelques articles de théorie psychanalytique épars dans des revues et des journaux de qualité, et qui sont maintenant rassemblés dans ce site. Ce que j’ai appris de l’analyse réside tout entier dans mon écoute clinique comme dans mes livres qui, sous une forme ou une autre, rendent toute sa force à cet art. Cette écoute, je l’ai encore affinée en élevant mon fils, qui, par exemple, dans le collage ci-dessus, a représenté l’inconscient par un point d’exclamation et la conscience par un point d’interrogation. Il est peut-être encore plus lacanien que moi.

 


essais et articles PSY

 

Betty Milan psychanalyste apparaît dans plusieurs travaux techniques sous la forme d’essais, conférences, interviews et articles de presse. Certaines de ces publications ont été réunies dans un livre, d’autres ont été publiées dans des journaux ou demeurent inedites.

Le livre Trilogia Psy  – encore inédit, mais accessible sur ce site (en version portugaise) est constitué par trois ouvrages : O jogo de esconderijo, Manhas do poder et O saber do inconsciente. Un des textes de ce dernier livre, un entretien avec Alain Didier-Weill, a été écrit originairement en français en 1985. Il porte sur l’introduction de la psychanalyse lacanienne au Brésil, où Betty Milan a fondé en 1975, avec Magno Machado Dias, le Collège Freudien de Rio de Janeiro. Cet entretien se trouve ci-dessous.

La diffusion de la psycanalyse lacanniene au Brésil
Questionnaire préparé par A D-W en vue d’un entretien avec l’auteur, 1994.